Actualité de la Commune

Samedi 29 Mai – Assemblée Débat

15 h – Parvis de la mairie (ou halle sud petit Maroc…)

Le rejet du gouvernement actuel est comparable au rejet du bonapartisme du second empire qui a conduit au soulèvement de la Commune.
La question de la V° République est aujourd’hui posée. Suffira-t-il de l’abolir pour satisfaire les revendications de la classe ouvrière ?

Abolir ou détruire l’Etat ? Faut-il se contenter d’un autre système électoral « plus démocratique » ou faut-il prendre le contrôle et briser l’ensemble des institutions de l’Etat bourgeois y compris les institutions financières pour en finir avec le chantage de la dette ? Les soulèvements populaires sont le fruit d’une révolte spontanée des peuples sans projet préconçu. C’est au cours de la lutte que se pose pratiquement la question du pouvoir. Mais l’expérience de la lutte de classe incarnée par un parti lié au peuple n’est-elle pas indispensable pour ne pas répéter les erreurs du passé ?

Ce problème s’est posé à la Commune. Quelle organisation pour la classe ouvrière ? Nous sommes aujourd’hui au cœur d’un processus de dégagisme et de rejet des partis qui interroge sur la possibilité d’une révolution ? Sa trahison est-elle inévitable ?
Un parti est-il nécessairement conduit à dégénérer ?

Rien n’est inévitable, ce sont les circonstances historiques et économiques qui expliquent les évènements, et c’est cela qu’il faut essayer de comprendre aujourd’hui.

Ces questions seront l’objet de la conférence débat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *